Nevralgie Pudendale - des solutions naturelles existent

Santé

Suite à plusieurs messages, je vous partage mes solutions pour traiter de la névralgie pudendale. Je sais que peu seront concernés, mais je le fais pour vous qui souffrez et qui cherchez des solutions naturelles pour vous en sortir.

Rappelez-vous :  je ne suis pas médecin, ni naturopathe. Je vous partage uniquement ici ce qui a fonctionné pour moi et vous êtes seul responsable de vos choix de santé. 

Une névralgie pudendale c'est quoi ?

"La névralgie pudendale est une affection neurologique touchant un nerf qui se trouve dans la région profonde du bassin. Pouvant à tort être confondue avec des troubles gynécologiques ou urologiques, cette névralgie provoque des douleurs parfois insupportables, dans différentes régions du bassin." Doctissimo.fr 

Nevralgie pudendale

Mon expérience de la névralgie pudendale :

Je n'ai  pas tout de suite compris ce qu'il m'arrivait. J'ai d'abord consulté ma gynéco, mon médecin... c'était en même temps un peu compliqué car je devais essayer d'expliquer mes douleurs, mes gênes continues... On ne trouve pas toujours des mots pour ça et la localisation est un peu gênante.

De plus, comme la névralgie pudendale est quelque chose de "rare", qui peut arriver suite à un accouchement ou à partir de passer 50 ans... on ne pensait pas vraiment à ça au départ.

Bref... On a finalement supposé que ma névralgie pudendale, chez moi, a été les conséquences de mauvais étirements lors d'une séance de yoga...

Mais bon, peu importe l'origine, le plus important est quand même la douleur à traiter. Parfois j'avais mal à en pleurer... D'ailleurs les douleurs sont principalement présentes la journée. La nuit on peut dire que l'on est plutôt tranquille. Mais on reste vigilent à ses positions même la nuit**

Il faut savoir que c'est vraiment très douloureux et surtout assez traumatisant, car pas toujours compris par ceux qui ne connaissent pas cette "maladie rare".

Pour moi, tout était douloureux. La position assise étant la moins conseillée... chose compliquée car je travaille assise devant un ordinateur.

(...)

Venons en aux solutions (sinon cet article sera beaucoup trop long) : car je pense que ce n'est pas mon histoire qui vous intéresse mais bien les solutions qui m'ont "guéri" de ce gros problème handicapant, qui m'a suivi plusieurs mois.

Mes solutions naturelles pour soigner la névralgie pudendale : 


Traiter l'inflammation : d'abord j'ai compris que c'était une inflammation du nerf "en quelque sorte"... et donc qu'il fallait vraiment que j'agisse sur ce côté inflammatoire. Ce qui a été le plus efficace dans ce cas, c'est les bains dérivatifs sous forme de poches de gel, à faire le plus possible tout au long de la journée. Le froid va avoir un côté apaisant et les bains dérivatifs luttent contre les états inflammatoires du corps. Vraiment, une base !

Avec ça, j'ai aussi fait attention à manger des aliments plus "alcalinisants". J'ai aussi ajouté des compléments alimentaires fortement alcalins pour aider mon corps à être moins "acide" et donc moins inflammatoire. Voici ce que j'ai pris : Dr.Jacob's - Formule Alcalinisante (pas terrible en goût) ou du Lithothamne (gélules).

framboisier bienfaits

Anti douleur naturel : Le FRAMBOISIER (les feuilles) a eu un effet quasi immédiat sur ma douleur. En effet il va permettre de détendre toute cette partie basse du corps... et autant vous dire que pour ma part, ça a été bluffant et surtout je pouvais ressentir immédiatement les douleurs revenir quand je ne prenais pas mes tisanes. Vous pouvez le consommer sous forme de tisane : ici ou ici  ( 2 à 3 tasses par jour)/ en complément alimentaire ici ou encore en élixir de bourgeon ici.

Ostéopathie : un bon ostéopathe connaît très bien la névralgie pudendale et va savoir travailler dans ce sens pour atténuer durablement la douleur. Bien sur, une séance ne suffit pas, j'en ai fait plusieurs mais toujours avec un intervalle de 4 à 5 semaines. 

Zéro sport : et oui, pendant bien plus de 6 mois... je n'ai pratiqué "aucun sport". Le moindre exercice "aussi doux" pouvait-il être, me réveillait instantanément la douleur. Donc "no sport"... juste de la marche. Et je me suis vite rendue compte que je n'avais pas intérêt à tester, car justement c'était toujours comme faire "trois pas en arrière" sur ma guérison (même le trampoline... impossible). 

Siège de chaise : J'avais reçu de la boutique Vivre Mieux  un siège BackJoy pour aider et soutenir une bonne position assise devant l'ordinateur et il m'a bien aidé.

Bonne digestion, bonnes selles : Il ne faut pas que ça coince sur les toilettes... Pour avoir une bonne digestion et de bonnes selles, une cure de Psyllium et un Squatti Potty ça aide bien.

L'état dépressif : Lorsqu'on a mal tout le temps, on a vite fait d'être très mal dans sa tête. Pour ça, des séances de relaxation sur un tapis d'acupression (anti-inflammatoire aussi), des bons bains chauds, une aide avec des compléments de Safran pour s’apaiser ou même de la Klamath pour l'effet antidépresseur, c'est très appréciés !

Ma situation aujourd'hui ?!

Depuis ces "solutions naturelles" je vis comme avant, sans plus de douleurs. Je fais toujours très attention à mes exercices de sport, et il y en a encore de nombreux que je ne fais plus. Je continue à consommer de la tisane de framboisier quotidiennement, à faire des bains dérivatifs dès que je le peux, à manger sainement... En effet, la névralgie pudendale, on ne s'en sort pas si facilement. Il faut toujours rester vigilant au risque de réveiller à nouveau le nerf. Mais très honnêtement, ma situation d'aujourd'hui n'est absolument plus comparable à celle que j'ai vécu pendant plusieurs mois (qui était un enfer). Je fais désormais plus de la prévention, et tout va bien ! 

Dans tout ça, ce qui pour moi est vraiment à tester de tout urgence? Le framboisier, les bains dérivatifs et les compléments alcalinisants.