Le secret du Dressing idéal

Dressing

Comment créer son dressing idéal ?! En voici le SECRET...

Oh, il y a de ces filles a qui tout va. Et puis, il y a celle qui savent exactement comment se mettre en valeur avec un rien....et puis il y a les autres, un peu comme moi.

La mode ? Je ne vous le cache pas ne m'intéresse pas vraiment, par contre j'aime « le style » des filles qui prennent soin d'elles et savent se mettre en valeur.

Pour moi « la mode », c'est suivre une tendance qui est la même pour toutes à un moment donné T, alors que nos physiques, nos personnalités, nos palettes de couleurs, nos budgets sont tous très différents et personnels.

A l'inverse, je suis bien plus sensible « au style » qui créé une harmonie entre la personnalité, le physique, les goûts et permets de dégager une belle orra.

Je n'ai jamais été une fashion victime. A l'époque du collège par exemple, je n'ai jamais eu envie, ni besoin de porter des vêtements arborant des marques à tout va pour avoir l'impression d'exister. J'ai toujours été même plutôt heureuse lorsque, des filles d'amies de ma maman, nous donnaient des vêtements qu'elles ne portaient plus. Je n'avais pas de « style » pour autant, mais au moins, le choix pour moi était tout fait, pas besoin de me prendre la tête dans une boutique.

Et puis... j'ai eu mes premières paies. Là, je m'amusais beaucoup et j'adorais la marque Jennyfer. J'aimais y dénicher ce que d'autres n'y trouvaient pas, ce qui me valait parfois des : « Oh mais c'est joli, tu l'as acheté où ? » Et de grands yeux ronds, quand j'osais avouer que ce n'était que du « Jennyfer » ».

Un jour... je me suis rendue compte que j'achetais beaucoup de vêtements peu solides, qui devenaient vite informes car je tirais une satisfaction personnelle à payer mes vêtements « pas cher ».

Et puis, mes salaires grandissants, j'ai remis en question ma penderie.

Un jour... il y a eu l'arrivé du livre qu'il allait me bouleverser « l'Art de la simplicité  - de Dominique Loreau » . Ce livre, je dois l'avouer, a changé ma vie... mais aussi ma façon de concevoir mes vêtements.

Je décidais de ne plus être dans la consommation et l'amoncellement de vêtements bas prix, mais plutôt dans une approche plus « simple en privilégiant des matières nobles ». Choisir la qualité plutôt que le nombre.

Malgré cette nouvelle et belle philosophie vestimentaire, je me suis rendue compte que je n'étais toujours pas bien douée en « style » et que je choisissais toujours des vêtements qui une fois rentrée chez moi, n'allaient pas du tout et ne correspondaient absolument pas à l'image que j'avais et que voulais donner de moi.

Et puis, il y a eu ce beau moment où j'ai été relookée ! Une expérience formidable, qui m'a permise d'avancer a grand pas dans le monde de perdition vestimentaire dans lequel j'airais.

Je serais toujours très reconnaissante à Valérie pour toute sa gentillesse et sa bienveillance à mon égard, pour me guider et m'aider à me « trouver ».

Aujourd'hui ?!

Il m'arrive encore trop souvent de regarder mon armoire et de me rendre compte de mes erreurs vestimentaires qui engendrent bien sur des: « Mais je n'ai rien a me mettre !!!  Tout est moche, rien ne va ensemble... ».

Pourquoi ?

Le problème est que je manque de confiance en moi. Avoir confiance en soi, c'est avoir un regard assez doux pour s'aimer sans conditions, et apprendre, comprendre, qui l'on est vraiment et ce que l'on veut apporter comme image au monde.

Louise Hay a une réflexion très juste et très belle a ce sujet:
« Vos vêtements vous posent ils des problèmes ? Avez-vous du mal à vous habiller ? Vos vêtements sont le reflet de ce que vous éprouvez pour vous même. Encore une fois, les pensées que nous nourrissons envers nous-mêmes peuvent être modifiées. » (Extrait de son livre : La Force est en vous)

D'où pour moi l'importance... de l'alimentation du cœur.

Le plus gros investissement pour avoir une belle garde robe et faire les meilleurs choix vestimentaires ?! : 

« S'aimer » !!!

Je pense qu'une grande partie le SECRET est bien là !

Nous aimer, nous regarder avec douceur, bienveillance... sans se comparer, se juger, se dé-pressier... ou tout simplement faire l'erreur de vouloir ressembler à des filles qu'on admire mais qui n'ont rien physiquement en commun avec nous et dont, de ce fait, les mêmes vêtements ne nous iraient absolument pas... C'est une prise de conscience.

C'est vrai que quand je suis bien dans ma peau et que je décide d'aller faire les boutiques, je vais plus facilement faire les bons choix, les bons achats.

A l'inverse quand je suis mal dans ma peau et que je ne m'aime pas assez... le résultat du choix des vêtements est souvent absolument... nul.

Ce que je sais, aussi, c'est que quand je porte des vêtements qui me vont bien et dans lesquels je me sens belle, je m'aime d'avantage et je me sens mieux dans ma tête et dans mon corps.

A l'inverse, quand je porte des vêtements que je n'aime pas vraiment, et avec lesquels je ne suis pas mise en valeur... je me sens mal dans ma peau, moche et j'ai le sentiment de passer à côté de moi-même.

Bref, c'est tout un art de s'aimer et d'aimer ses vêtements.

Pour ma part, c'est un cercle vertueux qu'il me faut encore parfois comprendre et apprivoiser, mais je suis bien décidée à un jour avoir la penderie parfaite grâce au regard d'amour que je me porte.

J'avais lu qu'on avait tendance à ne porter que 20 % de sa penderie. Et bien, a moi de m'aimer 80% plus, pour que tous mes choix/achats de vêtements soient les bons ;)

Et vous, vous aimez vous assez pour vivre une belle histoire d'amour avec vos vêtements ?

Prenez soin de vous,

A bientôt !